Comment faire pour réaliser un investissement en loi Malraux ?

realiser un investissement malrauxLa loi Malraux est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet à l’investisseur de bénéficier d’un avantage fiscal sur le revenu de 22 % ou 30 %. Outre cette aide fiscale, la loi offre également d’autres opportunités comme la possibilité de déduire du revenu global l’éventuel déficit foncier, ou encore la possibilité de fixer soi-même le loyer, de choisir les locataires et encore bien d’autres.  Le dispositif est ouvert à tous contribuables fiscalement domiciliés en France qui veulent investir dans la belle pierre. Investir en loi Malraux est chose facile. Comment faire alors ?

Choisir le lieu d’investissement

Il faut de prime abord savoir que le dispositif est réservé aux immeubles se trouvant dans les sites patrimoniaux remarquables. Ainsi, pour commencer l’investissement, il faut trouver le lieu idéal. En France, il existe plus 120 villes et communes classées sites patrimoniaux remarquables. La liste des villes classées, dans les sites patrimoniaux remarquables vient d’une décision du ministre de la Culture. Des villes comme bordeaux, Nantes, Paris, Toulouse font partie de ces zones. Le choix du lieu d’investissement est important car, avec le dispositif, la réduction d’impôt dépend d’abord de la localisation de l’immeuble. Ensuite, un bon emplacement est toujours la base de la réussite de tout investissement locatif.

Faire des travauxfaire des travaux

Le placement en loi Malraux exige également que l’investisseur fasse des travaux sur des logements anciens. Les travaux éligibles au dispositif sont les travaux :

  • de démolition, exigés par l’autorité qui a livré le permis de construire ;
  • les travaux d’amélioration des locaux d’habitation ou des locaux professionnels et commerciaux ;
  • les travaux de restauration ;
  • les travaux de transformation sous certaines conditions ;
  • les travaux de reconstruction des murs et des toits.

Les travaux doivent concerner l’ensemble de l’immeuble. Ils doivent également être suivis par un architecte de bâtiments de France. Le montant total des travaux engagés ne doit pas excéder 400 000 € et les travaux doivent être achevés dans 4 ans.

S’engager à louer le bien

Pour investir en loi Malraux, il faut également que l’investisseur s’engage à mettre le bien en location pour une durée de 9 ans minimum. La location doit se faire vide.  En outre, il faut que le bien soit mis à la location entre la fin des travaux et le douzième mois après cet achèvement des travaux.

Conclusion

Avec la loi Malraux, les avantages sont palpables. Pour réussir son investissement toutefois, mieux vaut  investir une somme comprise entre 120 000 € et 150 000 € pour les travaux. Les personnes qui sont fortement imposées ou qui veulent diversifier leurs investissements peuvent également investir avec ce dispositif sans hésitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *